<< Accueil Direction artistique Scénographie Vidéos Installations CON-Textures photographiesGALETS Galets (rencontres performances) résidence Scène Nationale de Dieppe, 2003. Galets #1 (installation photographique) et De combien de temps disposez-vous ? (vidéo) Rivages, 2e Rencontre avec l’art sur le littoral de la baie de St Brieuc, ODDC et FRAC Bretagne, 2004. Galets #1 (rencontres performances) Rivages, 2004. Galets #2 (installation et vidéo) exposition collective Corps et Nature, Association La Source et Conseil Général de l’Eure, 2004. Voyager à la rencontre de femmes au hasard des plages. Entre errance, quête et simple ballade. Dans ce projet, qui a débuté pour moi en 2002, je vais à la rencontre de femmes sur les plages, je leur demander de choisir un galet parmis des milliers. Autour de celui-ci s’engage la fabrication d’une enveloppe de laine et une discussion. Le vide à remplir, le geste répétitif et hypnotique, crocheter, qui occupe les mains. La fabrication, à deux, d’une enveloppe de laine pour un cailloux. Moments de mise entre parenthèse du temps et de la vie quotidienne, moments de mise en absence où le geste permet à l’esprit de décrocher. Il y est beaucoup question du souvenir, de l’abandon, de l’abandon de soi aussi et d’une certaine mélancolie. Les discussions sont enregistrées et les mains qui travaillent filmées. Les premières rencontres ont eu lieu sur la côte normande autour de Dieppe. Un an plus tard, des photos des galets réalisés à Dieppe ont été présentées in situ, sur les cabanons d’une plage proche de St Brieuc dans les Côtes d’Armor lors de la biennale d’art contemporain Rivages. A cette occasion j’ai effectué une résidence de 15 jours au cours de laquelle j’ai renouvellé la performance par des rencontres avec des femmes occupant ces cabanons. La matière accumulée depuis 2002 a aussi été présentée sous forme d’installation (disposotif en laine contenant l'ensemble des galets réalisés) et de vidéo, lors de l’exposition collective Corps et Nature, au Conseil Général de l’Eure en 2005. Ce projet n’a pas de fin dans le temps, d’autres côtes sont à arpenter et d’autres femmes à rencontrer. La matière accumulée depuis 2002 est à chaque nouvelle présentation «redigérée» en fonction de mon vécu de femme, changeant et instable.